download mp3
  • 1
Accueil   Articles   Conseils Municipaux   Documents/Liens   Dossiers   Contact
Home Vous vous trouvez ici : Accueil Dossiers
 

Derniers Commentaires

  • Rectificatif, Mr BOURBOUSSON absent de TOUS les débats, sera-t-il présent au second tour? Le doute s... Lire la suite...
    15.03.14 02:09
    par LB
  • Lire la suite...
    15.03.14 00:19
    par Nicole BERNAVON
  • Absent su débat Mr BOURBOUSSON, sera-t-il présent au second tour? Lire la suite...
    25.02.14 00:41
    par LB

Agenda

loader
 
   
Dossiers

Avis croisés sur Beaucaire et son centre ville

Bonjour à tous,

Monsieur Vecchiet, vous dénoncez la cause des grandes surfaces et argumentez sur d’autres sujets. Je pense que vous vous trompez.

Concernant les grandes surfaces tout d’abord. Elles ne sont pas responsables de la disparition des commerces en centre-ville, mais les consommateurs que nous sommes et les commerçants d’antan oui. Avant qu’elles ne s’installent sur Beaucaire nous allions tous déjà, à Avignon Arles et Nîmes,  où de nos jours encore, malgré leurs implantations, 45 millions d’euros s’évadent encore de notre zone de chalandise. Pourquoi  ? Parce que tout simplement des villes comme la notre n’étaient et ne sont  plus adaptées au nouveau mode de consommation. C’est nous qui avons déserté les commerces de proximité pour aller dans ces nouveaux centres commerciaux. Ils sont clinquants, impersonnels et malgré tout attirants. Ils proposent presque tout et n’importe quoi et tel est leur force sur quelques centaines de m2. Pour vous y rendre, une place de parking vous est pour ainsi dire toujours réservée sans avoir à la payer et sans vous préoccuper de durée pour y stationner. Même si aujourd’hui on ne parle plus de taxe professionnelle, elles n’en restent pas moins créatrices d’emplois. On les surnommera en plus les locomotives. Je ne vous expliquerais pas pourquoi  ? Nos anciens commerçants tenaient eux-mêmes leurs commerces sans pour autant en avoir un salaire en retour. Ils subsistaient tant bien que mal dans leurs boutiques au fil des années sans se préoccuper des lendemains, sans y apporter la moindre touche de modernité et  finissaient  par mourir petit à petit de leur belle mort annoncée (la retraite). Aujourd’hui, le chiffre d’affaire  constaté des commerces à Beaucaire est en hausse, mais il concerne en grande majorité les grandes surfaces de la zone des milliaires qui en réalisent 86%. Alors je pense, et  malgré votre sentiment contraire, que les gestionnaires de l’époque avaient déjà un regard tourné vers l’extérieur. Les nouveaux commerçants ont préféré la périphérie au centre ville à cause du sentiment d’insécurité qui y règne depuis quelques années, défaut d’accessibilité et de stationnement. Malheureusement il n'y a pas que cela. Beaucaire est devenue une ville ou la majorité des habitants a un faible pouvoir d'achat. Dois-je vous rappeler que 38% est le nombre de foyers fiscaux  imposables sur Beaucaire et que le revenu net moyen est de 1379 €. Je vous laisse méditer sur ces chiffres. Malgré tout,  des villages de marques sont encore à l’étude, mais non pas à Beaucaire comme l’avait annoncé et promis Monsieur BOURBOUSSON dans la rue Nationale (promesse démagogue de campagne électorale) mais à FOURNES à quelques kilomètres.

Tout comme vous, je ne suis pas Beaucairois de souche mais suis devenu un Beaucairois de cœur. Voilà bientôt 30 ans, 29 exactement que j'habite Beaucaire. Je suis un fils d’immigrés italiens venus en France avec leurs 3 enfants dans un petit village du Vaucluse à la fin des années 50. Nous étions les immigrés de l’époque. Cela nous a valu quelques remarques mais nous restions dignes et avant tout respectueux et tolérants comme nous le recommandaient à chaque fois nos parents. Avec le temps nous nous sommes fondus dans la population en nous intégrant avec toujours cette notion de respect et de tolérance envers le pays et les gens qui nous avaient accueillis. Aujourd’hui je suis fier et honoré d’être français et de vivre en paix  dans un pays qui permet à qui veut se donner la peine de se hisser au plus haut de l’échelle de notre société sans distinction de couleur de peaux ni d’origine quelle qu’elle soit. Le peuple français est un des plus tolérants. J’ai des voisins magrébins avec qui j’ai d’excellents rapports, j’ai des amis magrébins comme beaucoup de Beaucairois en ont aussi. Je pense que la ville de Beaucaire n’a rien à se reprocher concernant la mixité de ses habitants ni la Provence d’ailleurs et encore moins le Languedoc dont nous dépendons et baignons dans leurs traditions. Ces  traditions que vous ne semblez guère apprécier mais que nous respectons parce qu’elles nous ont été transmises par nos anciens et que nous nous efforçons de perpétuer avec le respect qu’il se doit.

Quant au racisme que vous citez, j’aurai plutôt utilisé des termes comme désabusés ou excédés. Oui, je pense que les Beaucairois de souche ou pas, et surtout ceux du centre ancien comme vous, le sont  devant  tant d’immobilisme de la part de nos élus locaux et nationaux en espérant avoir un retour sur investissement dans les urnes. Oui nous sommes excédés de voir des jeunes et en majorité magrébins à qui on laisse faire leur petit trafic de drogue sans impunité aucune devant nos portes. Oui nous sommes excédés de voir ces mêmes jeunes mettre le feu à tout ce qui est consumable parce que  l’un d’entre eux a été arrêté. Oui, nous sommes excédés d’être injuriés et parfois molestés pour un regard de trop. Oui, nous sommes excédés de cet Islam sans gêne qui profite de nos lois pour mieux les contourner et imposer petit à petit sa façon de penser aux plus modérés malgré sa minorité et tout cela cautionné par nos dirigeants politiques qui passent leur temps à voter des lois comme celles de  2004 sans avoir l’audace de les faire appliquer. Alors oui je suis d’accord avec vous, avec ce genre d’individus tous confondus,  les Beaucairois de souche ou pas comme tous les français, auront du mal à cohabiter ou à communiquer ensemble et vous y compris. Malheureusement, le comportement irresponsable de ces individus tous confondus, fait croitre le spectre que tout français pensait ne plus voir tant les atrocités perpétrées dans le passé nous avaient marqué. Ce spectre, c’est celui du front national, de l’extrême droite et de ses militants racistes.

Pour terminer, et je serai moins long quand vous parlez des vieux immeubles. La plupart des propriétaires héritaient de ces immeubles délabrés, vétustes, et par faute de moyen comme pour nos municipalités aujourd’hui, ils ont été la cible de marchands de bien peu scrupuleux. On peut juste regretter à l’époque où la ville d’Uzès pour ne citer qu’elle, commençait à restaurer ses vieux immeubles avec les lois MALRAUX dans les années 1962, que nos élus de l’époque n’en aient pas fait autant.  

Bien à vous

Jean FALANGA

 

 

La Fontaine des Fontêtes


Début juin 2011, la ville de Beaucaire fait détruire à la pelle mécanique la fontaine située sur le terre plein du carrefour dit des Fontêtes.

Destruction de la Fontaine

Article Midi Libre du 7 Juin 2011

 

Cette œuvre d’art avait été réalisée par l’artiste Erutti en 1995 suite à un concours et d’un vote ouvert à la population.

Au conseil municipal suivant le 7 juin 2011, Mireille Cellier et Christophe André se sont émus de cette démolition. Mr Bourbousson leur a répondu par le mépris et la dérision. « qu’il (l’artiste) nous alerte et nous on attaquera les gens qui l’ont fait car tout est bouché dessous » (compte rendu conseil municipal et parole de drac du 9/6/2011).

Cliquez ici pour visualiser le Compte Rendu du Conseil Municipal du 7 Juin 2011

 

Paroles de Drac du 9 Juin 2011

Depuis, la maison des artistes s’est saisie de cette affaire au niveau national. Elle a mandatée un avocat parisien spécialisé Maître Olivier Bernheim qui a déposé plainte devant le tribunal de Grande Instance de Marseille, une des seules juridictions en France à même de se saisir de ce type de dossier (cf communiqué de presse).

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PROCÈS DESTRUCTION FONTAINE ERUTTI  / BEAUCAIRE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Destruction d’une sculpture fontaîne. Le Sculpteur Erutti fait un procès à la commune de Beaucaire devant le Tribunal de Grande Instance de Marseille.

Dans le courant du mois de mars 2011 la sculpture fontaine de l’artiste installée à Beaucaire (Gard)  en 1995, sur le rond point des Fontêtes, a été détruite à l’initiative du maire sans aucune délibération préalable du Conseil Municipal. S’estimant victime d’une voie de fait et d’une atteinte à ses droits d’auteur, ERUTTI a chargé  Maître Didier Bernheim, avocat à la Cour de Paris, Membre correspondant de l’académie de Beaux-Arts, de saisir la justice.

Elle rappelle que  cette œuvre constituait un bien culturel du domaine public appartenant au patrimoine de la Ville de Beaucaire qui en avait assuré le financement au moyen des deniers publics, à ce titre elle bénéficie d’une protection pouvant entraîner des sanctions pénales. De plus, la Loi apporte une protection à l’auteur qui a droit au respect de son œuvre et qui dispose de droits patrimoniaux sa vie durant et  ses héritiers, soixante dix ans après sa mort.

C’est la violation de ces droits dont ERUTTI demandera réparation devant le Tribunal. Par cette action ERUTTI souhaite appeler l’attention des élus, sur l’existence de règles, trop souvent violées.

 


© 2012
Top